Skip to content

Rapport mensuel (Février 2021)

Au niveau international, après des hausses marquant fin 2020 – janvier 2021, le nombre de nouveaux cas de contamination à la Covid-19 semble dorénavant à la baisse dans diverses régions du monde au mois de février. Si cette tendance se maintient, plusieurs pays devraient pouvoir relâcher certaines mesures de distanciation sociale dans les prochaines semaines. Cela permettrait une reprise plus complète de l’activité économique au deuxième trimestre. Un retour à la normale n’est toutefois pas dans les cartes à court terme. Rappelons que plusieurs pays sont maintenant aux prises avec des variantes du virus plus contagieuses. Les autorités en place devront donc faire preuve de prudence pour éviter un autre sursaut de la pandémie. Le déploiement des vaccins à grande échelle pourrait changer la donne, mais la campagne d’immunisation piétine à l’heure actuelle sur la planète.

– La relance économique mondiale devrait donc se poursuivre dans la première moitié de 2021, mais sa vigueur variera considérablement d’un pays à l’autre en fonction des taux de propagation de la maladie, de la capacité des systèmes hospitaliers à traiter les personnes atteintes et de l’efficacité du soutien budgétaire et monétaire. À une extrémité du spectre, la Chine devrait continuer à se démarquer, soutenue par une forte demande étrangère pour ses produits d’exportation. Dans ce sens, ces retards pèseront évidemment sur la croissance à court terme, mais moins que par le passé. Après un premier semestre en dents de scie, l’économie mondiale devrait se raffermir au deuxième, à condition bien sûr que le déploiement des vaccins se déroule sans trop d’anicroches. Étant donné la bonification des mesures fiscales aux États-Unis et au Japon, la Banque centrale canadienne a rehaussé sa prévision de croissance pour l’économie mondiale en 2021 (de 5,4% à 5,5%) et en 2022 (de 4,2% à 4,4%). De son côté, l’OCDE prévoit une croissance mondiale de 4,22% en 2021 et de 3,72% en 2022 contre une croissance négative de 4,18 en 2019…

Suivez-nous